LES SIESTES SONORES

« Les Siestes sonores » est une installation sonore basée sur des réalisations de carnets de voyages sonores.
Conçus comme un espace à part dans l’environnement d’un festival ou d’un lieu culturel, « Les Siestes sonores » invitent le public à prendre place dans un des dix transats idéalement positionnés sur une  pelouse de jardin, sous les arbres, en forêts et à s’allonger pour un moment d’écoute en silence, comme une parenthèse à l’effervescence de la journée. Le visiteur ainsi installé embarque pour une balade assise, un voyage immobile et sonore  à la découverte de l’ailleurs.

image1

Le dispositif :

L’espace scénique n’est pas délimité de manière précise. Les chaises longues sont agencées de sorte à permettre au spectateur une intimité d’écoute et une vue sur l’environnement qui l’entoure. Elles peuvent être installées à l’intérieur comme à l’extérieur. 
Chaque chaise longue est de type Chilienne, en tissu coloré aux accents vintage. Deux d’entre elles sont des transats plus petits, idéalement adaptés aux enfants.

Chaque transat est muni d’un casque audio et d’un lecteur permettant l’écoute d’un carnet de voyage sonore d’une durée de dix minutes environ.
Une plaquette recto-verso accrochée à l’accoudoir propose au public un bref descriptif de la création sonore ainsi qu’un atlas indiquant la direction pour laquelle le visiteur s’apprête à embarquer.

Une personne accompagne le public dans l’espace, propose une destination de voyage au visiteur et l’invite à prendre place dans le transat indiqué. Le contact avec le public se fait de manière délicate dans un niveau sonore faible afin de ne pas perturber l’écoute des personnes déjà installées.

Chaque chaise longue offre une destination sonore unique afin d’éviter au public la tentation de zapper entre les différentes propositions. Il faut se plier à la durée, au rythme du récit, et se contraindre au jeu des chaises musicales pour écouter un autre carnet de voyage, changer d’assise, prendre celle de libre et se laisser surprendre de nouveau par l’inconnu. Cette invitation à l’écoute du monde est aussi une invitation au silence… un espace-temps ouvert à tous, dédié à l’écoute de la biodiversité du sonore.

Le contenu sonore :

Les auteurs-réalisateurs de chaque création sonore ont développé un univers unique suggérant chacun une destination différente au voyage. Ainsi, des dix transats installés, dix découvertes sonores sont proposées.
Par le biais d’enregistrements de sons environnementaux, de voix indigènes, de paysages du bout du monde, les auteurs invitent le public à un voyage acoustique et imaginaire révélant la potentialité de la perception sonore, souvent ignorée dans la vie quotidienne. Certaines créations sont construites autour d’un récit littéraire, d’autres laissent la part belle aux ambiances épurées, aux sons de la nature. Dans les deux cas nos oreilles suivent ces pas et vont à la rencontre de la diversité du sonore naturel et humain.

 

Quelques destinations pêle-mêle programmées au Festival Printemps de Paroles 2016 (77), à la bibliothèque de Dampmart, médiathèque de Lagny-sur-Marne.

Marne la Vallée bout du monde – par Loris Bardi.
Cargo, Khor Fakkan (Emirats Arabes Unis) – par Sophie Berger
Un automne à Paanajärvi (Russie) – par Nicolas Perret
Chupe de quinoa (Pérou) – par Julie Baudin et Loris Bardi
Hanoï Evaporation (Viêt Nam)- par Marion Castor
Parc naturel régional du Haut-Jura – par Boris Jollivet
Sitarane (La Réunion) – par Toco Vervisch
Huit jours à bord du Transmongolien (Moscou/Pékin) – par Loris Bardi

Fiche technique :

10 transats répartis dans un espace de 30 à 50 m2. 2 parasols, un totem d’indication des kilométrages. 10 lecteurs, 10 casques.Installation accessible à partir de 6 ans. Chaque montage sonore a une durée de 10 minutes environ. L’installation est active sur une journée entière avec une coupure de 60 minutes. 

Contact
 : Le Point Kilométrique 22
, Loris Bardi

06.68.53.49.57

Adresse mail : lesfilmspk22@yahoo.fr